L’affiche de la onzième édition des Crayonantes, qui se tient les 10 et 11 décembre 2016 à la Manufacture, est signée François Dermaut.

On n’y échappe pas ! La Tour Lu aspire les touristes et inspire les artistes. L’oeuvre de Bluysen réhabilitée par Lépinay est présente sur pas moins de six affiches des Crayonantes, plus d’une sur deux. Celle de 2016 ne transige pas à la règle. Une fenêtre s’ouvre sur le monument de l’ancienne biscuiterie, qui ne manque jamais de surprendre, ni d’interroger.

C’est François Dermaut qui a proposé cette illustration pour la onzième édition des Crayonantes, le festival BD de Nantes qui se tient les 10 et 11 décembre 2016 à la Manufacture des Tabacs.

François Dermaut, c’est « Les chemins de Malefosse« , grande saga de quelques 12 tomes qu’il a partagé de pendant vingt ans avec le scénariste Daniel Bardet. C’est aujourd’hui « Rosa« , une série romantique dont le premier tome, « Le Pari » est sorti en 2015 chez Glénat.

Est-ce Rosa d’ailleurs qui est présente sur l’affiche ? Elle lui ressemble bougrement, en tout cas. Celle-ci lit L’Ouest-éclair, un journal breton créé en 1899 (qui deviendra Ouest-France).  Nous sommes donc bien au début du vingtième siècle, contemporain à la série.

Devant Rosa, une lampe à pétrole éteinte, une boite de biscuits ouverte, un beurrier, une théière et une tasse d’où s’échappe la fumée d’une boisson chaude, l’image d’un matin heureux dans la ville de Nantes, et la une d’un journal qui propose une photo… de la Tour LU. Quand on vous dit qu’on y échappe pas !

La onzième (et dernière) édition des Crayonantes s’est tenue les 11 et 12 décembre 2016 à la Manufacture des Tabacs de Nantes, avec une quarantaine d’auteurs. Les visiteurs ont pu visiter plusieurs expositions dont celles consacrées aux albums « Une vie à écrire » (Ingrid Liman), « L’adoption » d’Arno Monin, « Un tout petit bout d’elles » de Raphaël Beuchot et « Une saison chez les sorcières » d’Anaïs Goldemberg. Marty Planchais, auteur de « Le petit bourreau de Montfleury » a reçu le prix P’tit Louis pour la meilleure oeuvre jeunesse.