Messer Chups à Nantes

C’était à Nantes le 25 mai 2016. La salle du Stereolux accueillait dans le cadre du festival Indigènes un étonnant groupe russe, Messer Chups.

C’est peu la rencontre entre The Cramps et The Shadows. Une musique psychobilly pour illustrer des films de série B agrémentée d’une guitare surf aux multiples reverbs.

Messer Chups est un trio russe arrivé sans prévenir pour distiller un rock’n’roll principalement instrumental, où plusieurs standard passent à la moulinette comme les inévitables « Peter Gunn » ou  » Pop Corn » ou, plus surprenant, le « Rock It » de Herbie Handock.

Sur scène, le trio joue tout en diffusant des extraits noir et blanc de vieux nanars, entre épouvante cheap et érotisme gentillet.

Il y a un batteur qui donne le tempo, et aussi un guitariste assez incroyable, très rapide, capable de jouer plusieurs parties sur une même guitare.

Et puis il y a Elle : Svetlana Nagaeva dite Zombierella, magnifique bassiste aux allures de Betty Page vers qui tous les regards convergent. La créature est l’élément visuel fort du groupe.

Messer Chups passait pour la première fois à Nantes le 25 mai 2016 au Stéréolux dans le cadre du festival Indigènes. Le public attend son retour avec impatience.

Sur le web :

View this post on Instagram

#messerchups @lemoloco25 #keepthefaith Apero?

A post shared by stephaniedurbic (@stephaniedurbic) on

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s