BD "Mousquetaire" de Fred Duval et Florent Calvez

Les Mousquetaires à Nantes

Un jour, le vrai D’Artagnan est passé à Nantes. C’était en 1661 et il se rendit au Château des Ducs pour arrêter Nicolas Fouquet sur ordre de Louis XIV. Un passage épique de l’histoire de France qui ne cesse d’inspirer les auteurs de bandes dessinées.

C’est l’un des épisodes les plus fameux du règne de Louis XIV et ça se passe à Nantes. Le jour de ses 23 ans, le futur roi Soleil démontre qu’il est bien le nouveau patron du territoire en procédant à l’arrestation de son surintendant des finances, Nicolas Fouquet, coupable de confondre les caisses de l’État avec sa propre tirelire.

Le 5 septembre 1661 se tient au Château de Nantes un conseil réunissant Colbert, Le Tellier et Nicolas Fouquet. Ce dernier ignore qu’il est attendu à la sortie par D’Artagnan, le vrai, chargé par le Roi de son arrestation. Les mousquetaires ont bloqué toutes les issues du Château et pourtant Fouquet réussit à en sortir. Et c’est finalement place Saint-Pierre, près de la Cathédrale, que D’Artagnan parvient à rattraper son homme, lequel à vrai dire oppose plus d’indignation que de résistance.

Cette arrestation manquée au Château des Ducs est l’objet d’une planche du dessinateur Eduardo Ocaña pour la BD « Louis XIV et Nicolas Fouquet« , deuxième tome de la série « HistoireS de France » publiée en 2014 par Casterman, scénarisée par Rémi Guérin et supervisée par l’acteur-écrivain-historien Lorànt Deutsch.

Deux ans plus tard, une nouvelle BD revient sur ce passage. « Alexandre de Bastan » est le premier tome d’une nouvelle série de chez Delcourt, « Mousquetaire » qui raconte l’histoire d’un soldat au service du grand D’Artagnan. Bien qu’il s’agisse d’une fiction, l’aventure imaginée par Fred Duval s’appuie sur un fait historique réel.

Les premières pages nous invitent à admirer le Château des Ducs de Bretagne, théâtre de l’arrestation manquée du surintendant de Louis XIV. Puis le dessin précis et vivant de Florent Calvez nous entraînent dans les ruelles du Nantes d’alors où le mousquetaire parviendra à ses fins.

Cet épisode nous rappelle que D’Artagnan était avant tout l’homme des basses oeuvres de Louis XIV, moins glorieux dans les livres d’histoire que son homonyme dans les romans d’Alexandre Dumas.

BD "Nicolas Fouquet" (Casterman)
« HistoireS de France » Tome 2 : « Louis XIV et Nicolas Fouquet » de Eduardo Ocaña, Rémi Guérin et Lorànt Deutsch (Casterman 2014)

 

BD "Mousquetaire" de Fred Duval et Florent Calvez
« Mousquetaire » de Fred Duval et Florent Calvez (Delcourt 2016)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s