BD "Eric Castel - Droit au but" (1981) de Raymond Reding et François Hugues

Nantes en ballon

Dans « Droit au but » (1981), quatrième tome des aventures d’Eric Castel, Raymond Reding et Françoise Hugues consacrent de belles pages au Nantes du début des années 1980.

Le titre « Droit au but » emprunte le slogan de l’Olympique de Marseille, mais c’est bien le Football Club de Nantes que l’équipe de Barcelone rencontre dans ce tome 4 des aventures de Eric Castel, sorti en 1981 chez Hachette. Eric Castel est un footballeur né de l’imagination du belge Raymond Reding. Ce natif d’Anderlecht (1) est un des grands maîtres d’un genre créé dans le sillage des aventures de Michel Vaillant, la bande dessinée sportive.

Ce genre met en avant des sportifs de haut niveau, au corps sain et à l’esprit irréprochable. Raymond Reding crée plusieurs séries : Jari, Vincent Larcher et la Section R. Pour Eric Castel, il fait appel à l’illustratrice Françoise Hugues, chargée de dessiner les décors.

C’est donc à cette dessinatrice au trait précis et détaillé que l’on doit ces décors qui restent aujourd’hui la grande force de la série. Le foot est en effet un prétexte pour promener notre héros dans différentes grandes villes d’Europe : Barcelone, bien sûr, puisqu’il y joue et y réside, mais aussi Hambourg, Cologne, Amsterdam, Monaco… et Nantes.

Il faut donc se procurer le quatrième tome de la série « Droit au but« , sortie en 1981 chez Novedi/Hachette. Inutile d’être un accro du ballon rond pour apprécier les dix-huit premières planches de l’album. La première image nous offre d’entrée une superbe vue aérienne du Château des Ducs. Quelques pages plus loin, un mouvement de supporters fait la part belle au Passage Pommeraye.

Reding et Hugues nous proposent donc une plongée émerveillée et un peu nostalgique dans le Nantes du début des années 1980. Les exploits de leur héros nous conduisent bien entendu au vieux Stade Marcel Saupin où Barcelone affronte des joueurs vêtus du célèbre maillot jaune Europe 1. On passe également au centre d’entraînement de la Jonelière, devant l’Erdre occupée par les véliplanchistes.

Les spécialistes du ballon rond reconnaîtront même deux personnalités du club croqués par Raymond Reding sans qu’il n’ai eu besoin de préciser leur nom, le joueur emblématique Henri Michel et l’entraîneur de l’époque Jean Vincent.

L’album ravira d’autant plus les supporters nantais que l’issue de la confrontation entre les deux équipes tournera à l’avantage de nos Canaris. On leur conseille même de se procurer d’autres albums de la série pour apprécier, le temps de quelques vignettes, ce qu’il n’osent même pas imaginer dans la réalité : voir le FC Nantes remporter la Coupe d’Europe !

(1) Anderlecht est un quartier de Bruxelles dont l’équipe de foot est l’une des plus titrées de Belgique.

BD "Eric Castel - Droit au but" (1981) de Raymond Reding et François Hugues

Une réflexion au sujet de « Nantes en ballon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s